Colombin suit directement toutes les phases de production et de commercialisation, depuis l'extraction de la matière première jusqu'à la vente du produit fini, afin de garantir sur tous les marchés sur lesquels elle travaille une qualité haut de gamme et le respect de l'environnement, forte aussi d'un produit - le liège, justement - 100 % recyclable.

Le liège : un patrimoine à protéger.

Originaire de l'Europe sud-occidentale et de l'Afrique nord-occidentale, le chêne-liège peut atteindre environ 20 mètres de hauteur. Le tronc, dont le diamètre mesure jusqu'à 1,5 mètre, est caractérisé par son écorce liégeuse jaune-brun typique qui, lorsqu'elle est décortiquée, au lieu a une couleur rougeâtre. Les forêts de chênes-lièges méditerranéennes, présentes dans une zone très limitée, sont le milieu naturel idéal pour de nombreuses espèces de faune et de flore très rares et jouent un rôle environnemental unique, contrastant la désertification environnementale et contribuant à la fixation du carbone (grâce à l'absorption de plus de 14 millions de tonnes de CO2 par an). La continuité du système de gestion traditionnelle de ces ressources a eu un impact positif sur la protection de l'environnement et sur la conservation de la biodiversité.
La filière du liège est une source de travail pour des milliers de personnes et représente la plus importante activité économique liée à la sylviculture dans les zones où cet arbre naît et se reproduit. Son extraction (écorçage et décorticage) a été pendant des siècles une activité liée à l'expérience et au savoir-faire des écorceurs, qui utilisent une technique qui se transmet de père en fils.